Dis Stop à l'invasion !

Dis Stop à l'invasion !

Chère lectrice,

Samedi, c’était après-midi jardinage chez moi ! Munie de ma paire de ciseaux (euh oui, je n’arrivais pas à manipuler mon vieux sécateur quelque peu rouillé) et de mes gants, c’est à cœur joie que j’ai ratiboisé les feuilles de palmiers mortes et que j’ai arraché les vilaines plantes grimpantes qui étouffaient la végétation. Et hop ! Un coup par ci ! Un coup par là ! En quelques coups de ciseaux, mes palmiers s’étaient refaits une beauté et mon jardin, débarrassé des feuilles nuisibles, avait retrouvé une certaine harmonie.

Tout en m’affairant à la tâche, je me suis mis à penser que mon cœur ressemblait un peu à ces arbres exotiques. Oui, je sais, ça parait bizarre ! En fait, comme ces palmiers, mon cœur a besoin d’être dépouillé des mauvaises choses qui voudraient s’agripper à lui. Tu sais, ces pensées toxiques qui des fois s’imposent à nous et qui tranquillement s’installent dans notre cœur si on n’y prend point garde. Amertume, jalousie, rancœur, médisances, convoitise viennent souvent frapper à notre porte et voudraient bien s’introduire. Le problème avec ces choses-là c’est que, comme les plantes grimpantes, elles nous envahissent vite jusqu’à nous étouffer et nous empoisonner ! Aïe, aïe, aïe !

Et de la même manière que mon jardin peut devenir un terrain envahi par les mauvaises herbes si je ne l’entretiens pas, mon cœur peut être contaminé par des pensées toxiques. 

Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Proverbes 4.23

Notre cœur est notre trésor, ce que nous avons de plus précieux. Il est de notre responsabilité de veiller sur lui, de le protéger des influences néfastes que l’ennemi ou le monde cherche quotidiennement à lui proposer. En tant que filles de Dieu, on ne peut adopter les manières de penser des philosophies athées présentées sur les plateaux télé, ni celles des romans ou des séries télévisées qui regorgent d’histoires d’adultère et de vengeance, ni celles des derniers tubes de l’année qui souvent véhiculent des messages à l’opposé des valeurs bibliques. Chaque jour, en écoutant la radio ou la télé, en naviguant sur les réseaux sociaux et internet, en lisant la presse et les magazines, nous recevons des tas d’informations et sommes soumises à toutes sortes d’influences qui vont laisser une marque, bonne ou mauvaise, sur notre cœur. 

carnet marquepage.png

(Si tu as commencé à lire l'article dans un courriel, reprends ta lecture ici)

Chère lectrice, continue à préserver ton cœur, continue à faire le tri dans ce que tu écoutes, regardes et lis car ces choses s’infiltreront en toi et modèleront ta façon de penser. Veille avec diligence à ce que ne s’introduisent pas des choses contraires à la Parole de Dieu.

Lors de la conquête de Canaan, le pays promis, le Seigneur avait fait cette recommandation à Israël :

Mais si vous ne chassez pas les habitants du pays devant vous, ceux d’entre eux que vous aurez laissés deviendront des épines dans vos yeux et des pointes dans vos côtes, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir. Nombres 33.55

Malgré cet avertissement, Israël n’extermina pas toujours ses ennemis et le paya cher.

Chère lectrice, il nous faut être vigilantes. Certaines pensées toxiques que l’on entretient peuvent littéralement devenir des épines et des pièges pour nous. On pense des fois être au contrôle mais on se trompe nous-même. Certaines pensées nous emmènent sur des terrains glissants, dangereux pour notre âme, notre vie spirituelle ou notre mariage. Avec elles, c’est tolérance zéro !

L’Ecclésiaste nous rappelle cette vérité :

Il y a un temps pour arracher ce qui a été planté. Ecclésiaste 3.2

Quelles pensées toxiques, quels faux-raisonnements dois-tu déraciner de ton cœur ? Qu’est-ce qui subtilement s’est introduit dans ton âme et qui a commencé à porter du mauvais fruit ?

Voudrais-tu prendre quelques instants et demander au Seigneur si sans t’en rendre compte, tu as laissé des pensées néfastes s’installer dans ton cœur ?

Saint-Esprit, merci de mettre en lumière ce qui t’attriste. Montre-moi si j’ai toléré et cultivé des pensées dangereuses pour mon âme.

Si le Saint-Esprit te rappelle certaines choses, voici l’antidote que je te propose :

1.   Reconnais ton erreur et demande pardon au Seigneur.

2.   Chasse cette pensée, cette tentation quand elle se présentera à nouveau à toi.

3.   Remplace-la par une pensée que Dieu approuve et loue Jésus.

Nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange. Ph.4.8 Sem.

4.   Laisse le Seigneur renouveler tes pensées en lisant la Bible et en passant du temps dans sa présence. Fortifie ton esprit en parlant en langues si tu es baptisée du Saint-Esprit. 

Chère lectrice, tu n’es pas la seule à devoir arracher des choses de ton cœur ! C’est le lot de tous les êtres humains sur terre, moi y compris ! Et tu sais, les mauvaises herbes vont continuer de pousser dans mon jardin et il faudra continuer à les enlever. Pareil pour les mauvaises pensées : elles vont continuer de surgir et de vouloir s’imposer à moi, il faudra que je persiste à les ôter de mon cœur !

Alors bon courage pour le désherbage !

Je t’embrasse et te dis à bientôt !

Sylvie 

PS : Tu trouveras deux sujets de prière dans le courrier des lectrices. Merci de prendre quelques instants pour soutenir nos sœurs dans ces temps d’épreuves.  Chaque sujet de prière est important mais je ne peux pas poster tous ceux que j’ai reçus, alors si tu m’avais écrit, je t’encourage à partager ton besoin à une femme de ton église. N’oublie pas, la prière du juste a une grande efficacité !

Le courrier des lectrices.jpg

Coucou Sylvie,

 Merci pour tes carnets qui sont toujours de bons moments de lecture. J'ai un sujet de prière à te partager... J'ai un cancer du sein. Je viens juste d'avoir 39 ans. Stade III, agressif, chimio, chirurgie, chimio puis radiothérapie. Ça va être très long...

 Bisous,

Roseline, France

Bonjour Sylvie,

J'aime beaucoup tes carnets, ta transparence. C'est une bénédiction de te lire à chaque fois. J'ai une sœur chrétienne, Solange, qui est à l'hôpital présentement, on lui a diagnostiqué un cancer généralisé. Cela nous a tous choqués parce qu'elle était bien avant. Elle a une masse cancéreuse au poumon droit de 12 cm avec épanchement pleural. Le foie et la rate seraient également touchés. Elle a reçu un traitement de radiothérapie et doit débuter la chimio.
Nous prions pour un miracle rien de moins. Son mari Louis a aussi besoin de notre soutien. Merci de vous unir à nous, ton carnet arrive à point!
Soyez bénis !
Patricia, Québec

Chère lectrice, je t'invite à prendre autorité contre ces cancers dans le nom de Jésus ! Ordonnons aux masses cancéreuses de disparaître ! Déclare avec moi la guérison de ces bien-aimées !

une pour toutes toutes pour une.jpg

Tu as aimé ce carnet ? En le lisant tu as peut-être pensé à une amie qui serait encouragée à sa lecture. Je t'invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-desous (Facebook, Twitter, Google+). Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci ! Et n’oublie pas de t’inscrire à mon blog pour être sûre de ne manquer aucun carnet ! 

Pour que ta vie compte !

Pour que ta vie compte !

Une pour toutes, toutes pour une !

Une pour toutes, toutes pour une !