Pourquoi ma vie est une aventure

Pourquoi ma vie est une aventure

Chère lectrice,

J’espère que tu te portes bien depuis mon dernier carnet. De mon côté, j’ai pris un coup de vieux il y a deux semaines. En effet, après une visite familiale chez l’ophtalmo, le verdict est tombé : « Vous souffrez d’hypermétropie ! » (Hum, pardon, vous pouvez traduire ?) « Eh bien, Mme Théry, vous avez besoin de lunettes pour lire et travailler sur écran » (d’ailleurs en écrivant ces lignes, je me rends compte que j’ai oublié de les mettre, oups !). Donc moi qui n’avais jamais porté de lunettes depuis près de 39 ans, me voilà maintenant équipée ! Il paraît que des lunettes, ça donne un style ! Oui, mais tout dépend lequel ?! Bon, j’ai décidé de ne pas interpréter pourquoi Chloé et Charlotte, mes deux joyeuses petites filles de 6 et 2 ans, se sont esclaffées de rire lorsqu’elles m’ont vue avec mes lunettes sur le nez… Heureusement que mon estime de soi est plus solide qu’il y a quelques années…Toujours est-il que pour pleinement assumer ma nouvelle condition d’hypermétrope, j’ai choisi des lunettes de couleur rouge, histoire qu’elles ne passent pas inaperçues. Et pour dire de complétement changer de tête, je me suis aussi coupée les cheveux (ça c’était avant les lunettes en fait). Ma nouvelle coiffeuse (oui, car comme j’ai déménagé à l’autre bout du monde, j’avais besoin d’une nouvelle coiffeuse), une visagiste très professionnelle, est parvenue à me convaincre (de manigance avec mon mari) de renoncer à ma belle chevelure pour une coupe bien plus légère et dans le vent ! Tu veux voir le résultat ? (Tu pourras jouer au jeu des différences si tu veux ou au jeu du « avant/après » !)

sylvie.jpeg
nouvelle coupe.JPG
lunettes

 

Je dois te dire que lorsque je suis allée dans ce salon de coiffure, je n’avais pas vraiment l’intention de changer de tête, je voulais juste rafraichir ma coupe. Mais les conseils experts et le professionnalisme de ma coiffeuse, passionnée par son métier, m’ont carrément épatée ! D’un coup d’œil, elle avait examiné la forme de mon visage et mon style vestimentaire pour me proposer une coupe qui « sublimerait » ma beauté ! J’étais pourtant hésitante : couper or not couper ? Finalement, je me suis tellement sentie en confiance que j’ai remis ma tête entre ses mains ! Vas-y, coupe, Fabienne !

Et devine quoi ? Le résultat a été plus qu’heureux ! Ma coupe me va à ravir si j’en crois tous les gentils compliments auxquels j’ai eu droit ! (et en plus, je gagne un temps fou dans la salle de bains le matin ! Plus besoin de démêler ces longs cheveux enchevêtrés !). Bref, je suis contente d’avoir osé dire oui à Fabienne !

Tu dois te demander pourquoi je te raconte tout ça ! 

Eh bien, parce que cette histoire de coupe de cheveux est transposable dans le domaine spirituel.

Hein ? Je ne suis pas sûre de comprendre ! Qu’est-ce que tu veux dire par là, Sylvie ?

Je t’explique :

C’est parce que j’ai osé faire confiance à Fabienne et à ses mains expertes que j’ai maintenant une jolie coupe de cheveux. J’ai osé croire qu’elle savait mieux que moi quel style de coiffure s’harmonisait avec ma physionomie.

Eh bien, c’est la même chose avec Jésus !

Il est l’expert dont tu as besoin ! Il te connaît parfaitement ! Il sait ce qui est bon pour toi ! Il sait ce qui peut te rendre heureuse !

(Si tu as commencé à lire l'article dans un courriel, reprends ta lecture ici)

carnet marquepage.png

J’aime profondément ce verset du livre de Jérémie : (c’est d’ailleurs le verset que nous avions choisi sur notre faire-part de mariage)

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jér. 29.11

Chère lectrice, le Seigneur veut ton bien et il veut te conduire dans de verts pâturages. Ton avenir est dans sa main ! Tu peux lui faire confiance !

Le Seigneur a une destinée pour toi, des plans parfaits pour ta vie, que tu aies 20, 30, 40, 50 ou 60 ans (ou +). Jusqu’à la fin de ta vie, il aura de bonnes choses en réserve pour toi. Veux-tu les vivre ?

J’imagine que oui ! 

Pour marcher dans ta destinée, dans ces plans de bonheur que Dieu a pour toi, tu as besoin de laisser le Seigneur te guider, de lui laisser le contrôle de ta vie et de le suivre pas à pas, avec foi.

Cela me rappelle une expérience que j’ai vécue récemment. Alors que le Piton de la Fournaise était à nouveau en éruption, David et moi sommes allés voir avec nos deux grandes filles le spectacle de la lave en fusion. Vraiment impressionnant ! La longue marche en altitude valait le détour ! Toutefois, au retour, la prudence était de mise car un épais brouillard avait recouvert le site. On ne voyait pas à un mètre de distance ! De quoi capoter quand on sait que des gens se sont déjà perdus, ou sont même morts car ils étaient tombés dans un précipice ! (histoire vraie) À ce moment-là, les seules indications que l’on avait pour rester sur le bon chemin et ne pas s’égarer étaient les petites pierres colorées qui balisaient le chemin. Munies de nos lampes frontales (ah oui, parce que j’ai oublié de te dire que notre petite excursion avait lieu à la nuit tombée), David, Camille, Chloé et moi suivions scrupuleusement  le chemin tracé, cherchant du regard où se trouvait la prochaine pierre. 

Jésus place aussi sur notre route ce même genre de pierres colorées. Il a tracé un chemin qu’il veut que nous suivions pas à pas, malgré le brouillard ou la pluie, malgré des fois les difficultés du voyage et les accidents de parcours.Il dresse des panneaux indicateurs (« C’est par ici », « c’est par là ») pour nous mener à bon port.

Chère lectrice, je peux te dire que le Seigneur m’a fait vivre plus d’une aventure. Plusieurs fois dans ma vie, j’ai dû lui faire confiance, TOTALEMENT.J’ai dû apprendre à dépendre de lui, à croire que ce qu’il avait en réserve pour moi était de loin le meilleur. J’ai dû continuer à marcher en dépit du brouillard, faisant juste confiance aux petites pierres que je voyais sur mon chemin.

Ainsi, j’ai choisi de lui dire oui et de lui faire confiance quand il m’a dit :

-       Voici le mari que j’ai pour toi

-       Quitte ton emploi de prof titulaire, quitte ta famille et ton pays, et viens t’installer au Québec pour te former et te lancer dans le ministère avec ton mari

-       Reste au Québec pendant 12 ans (même si tu pensais que c’était juste pour 3 ans)

-       Sème financièrement pour mon Royaume (même si tu penses que ce n’est pas le bon moment et pas le bon montant)

-       Envisage de faire un 3ème et un 4ème enfant (même si ça te dépasse complètement !)

-       Rends ton témoignage de délivrance devant tout le monde 

-       Quitte le nid douillet du Québec et tes bons amis pour venir t’installer à l’autre bout du monde où tu ne connais presque personne

Tous ces choix sont un bref résumé de ma vie aujourd’hui. Je les ai pris après m’être assurée que Dieu m’avait bien parlé (à moi et à mon mari) avec les panneaux indicateurs que sont la Bible, les directions du Saint-Esprit, les paroles inspirées, les prédications entendues …. 

Je ne regrette aucun de ces choix. Au contraire, ce sont les meilleurs choix de ma vie.

Mais assurément, ces choix m’ont demandé de la foi. Je crois avoir sauté dans le vide à plusieurs reprises. Heureusement, j’avais un parachute ! Jésus ! Ma vie est devenue une aventure car elle est dans la main de Jésus et que j’ai accepté de lui en laisser la direction.

Chère lectrice, je veux t’encourager aujourd’hui à vivre une vie de foi.

Rappelle-toi ce verset :

Sans la foi, il est impossible de lui être agréable. Héb.11.6

Et ceux-ci :

Par la foi, (ils) vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l’épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères. Héb. 1.33-34

La vie chrétienne est une vie de foi, du début à la fin.

Quels exploits le Seigneur veut-il que tu accomplisses avec sa force et sa grâce ? 

Veut-il que tu démarres ton entreprise ? Que tu te lances dans ce projet, ce ministère qu’il t’a mis à cœur depuis longtemps ? Que tu aies un autre enfant ?

Si Dieu t’a parlé, qu’est-ce qui t’empêche de le suivre ? De lui faire confiance ?

Est-ce la peur de perdre ton confort ? La peur du regard des autres ? La peur de manquer ? La peur d’échouer ?

Je peux te dire que Jésus, le berger de ton âme, sera là à chaque étape. Ne prends pas de détours, ni de raccourcis(le diable t’y invitera certainement). Suis juste le chemin que Jésus a tracé pour toi, même si le sentier devient plus sinueux ou rocailleux. La destination vaut la peine !  La vie de foi avec le Seigneur est la meilleure, il prendra soin de toi si tu lui obéis et que tu lui fais confiance !

Chère lectrice, ose dire oui à Jésus ! Tu seras époustouflée de ce qu’il fera avec toi et au-travers de toi !

Veux-tu prier avec moi maintenant ?

Cher Jésus, je choisis de te faire confiance. Je m’appuie sur ta Parole et sur ce que tu m’as dit et je décide de m’engager (et de rester) sur le chemin que tu as tracé pour moi. Merci parce que tu es bon et que tu veux le meilleur pour moi. Je refuse la peur et l’incrédulité ainsi que tous les mensonges que l’ennemi met dans ma tête. Je décide de t’obéir et de te dire oui. Je veux marcher dans ma destinée afin que ma vie te donne gloire ! Amen !

Chère lectrice, je termine en te souhaitant aujourd’hui dimanche 27 mai une très joyeuse fête des mères (toi qui lis mes carnets en France, en Suède, en Tunisie, en Haïti, au Congo, en Côte d’Ivoire, à Maurice, au Gabon, au Bénin, à Madagascar, au Sénégal ou au Maroc) si tu as le privilège d’être maman. De mon côté, j’ai reçu dès le réveil une avalanche de jolis dessins de la part de mes filles. Je te souhaite de vivre d’excellents moments au milieu des tiens. Et si tu as loupé mon dernier carnet sur les enfants, tu peux le retrouver ici !

Je t’embrasse et je te dis à la prochaine ! (probablement pas avant fin juin car je vais être occupée d’ici là !)

Bisous

Sylvie

Tu as aimé ce carnet ? En le lisant tu as peut-être pensé à une amie qui serait encouragée à sa lecture. Je t'invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-desous (Facebook, Twitter, Google+). Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci !

Pourquoi je n'ai pas fait de burn-out

Pourquoi je n'ai pas fait de burn-out

4 clés pour rendre tes enfants heureux

4 clés pour rendre tes enfants heureux