Bâtis une arche !

Bâtis une arche !

C’est par la foi que Noé (…) construisit une arche pour sauver sa famille. Hébreux 11.7

Chère lectrice,

J’espère que tu as passé une belle semaine ! Je voudrais encore te remercier de me suivre sur les carnets, j’ai découvert (grâce à la science exacte des statistiques) que j’avais des lectrices aux quatre coins de la planète ! Merci à toi qui me suis à Madagascar, aux Antilles, en Côte d’Ivoire ou en Belgique ! Moi qui aime la géographie, je me sens privilégiée que mes carnets voyagent déjà dans 44 pays, jusqu’en Russie ou au Chili ! Woah !! Mais ce qui me touche le plus c’est de savoir que tu es bénie par mes carnets, merci à toi qui prends le temps de m’écrire un petit mot (parfois même un long !), j’ai pris plaisir à lire les témoignages de Laetitia, de Cathy ou de Maya qui me racontaient comment elles avaient été utilisées par le Saint-Esprit pour être un instrument de bénédiction pour quelqu’un, tout comme moi avec Denise (si tu as manqué cet épisode, tu peux le retrouver en cliquant ici). Alors, n’hésite pas à m’écrire, cela me fait un bien fou de te lire ! Bon, j’avoue que le défi est de trouver du temps pour te répondre entre deux changements de couches de Zouzou (pour mémo, Zouzou est ma petite Zoé de 9 mois) ou deux leçons de sciences ou de musique dispensées à Camille et Chloé, mes deux jeunes écolières.

Cette semaine, j’aimerais te partager une expérience personnelle.

En 2012, alors que nous étions installés au Québec depuis 7 ans, David reçut une proposition de la part d’un ami pasteur de la France. Celui-ci proposait à mon mari de venir travailler avec lui dans une église. David et moi reçûmes cette proposition avec joie, nous étions en transition à cette période et la perspective de revenir en France, près de notre famille et dans une région où il fait bon vivre, nous attirait beaucoup ! Toutefois, bien qu’emballés à l’idée, David et moi avons consulté le Seigneur concernant sa volonté. Nous lui avons demandé de nous parler clairement. Ce que Jésus ne tarda pas à faire ! Pourtant, il ne nous dit pas ce que nous voulions entendre. Par sa Parole, il nous montra clairement, à tous les deux, de rester au Québec. Tu sais, nous avions quitté la France en 2005 en laissant tout derrière nous : carrières de fonctionnaire, famille, église, amis pour répondre à l’appel de Dieu sur nos vies. Nous pensions vivre au Québec durant 3 ans, le temps d’une formation biblique. Pourtant 7 ans après notre départ, le retour en France n’était pas à l’ordre du jour. Malgré le lourd prix familial à payer, David et moi avons décidé d’obéir au Seigneur et avons donc refusé cette belle opportunité qui s’offrait à nous.

(Si tu as commencé à lire l'article dans un courriel, reprends ta lecture ici)

carnet marquepage.png

De la même façon, Dieu avait révélé sa volonté à Noé et lui avait donné des directives pour sa vie et celle de sa famille. On peut lire ainsi le verset 7 du chapitre 11 d’Hébreux (l’un de mes chapitres bibliques préférés, celui des héros de la foi) :

C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille. Hébreux 11.7

Noé vivait à une époque corrompue marquée par la violence et le mépris de Dieu. Dieu se repent alors d’avoir créé l’homme et décide de détruire la Terre et ses habitants, non sans toutefois avoir averti Noé, cet homme juste et intègre qui marchait avec lui. Noé était un homme pieux à qui Dieu pouvait révéler ses secrets et ses plans. Le psaume 25.14 déclare que « L’amitié de l’Éternel est pour ceux qui le craignent »(version LSG) ou encore que « L’Éternel confie ses secrets à ceux qui le craignent » (version Segond 21). Comme deux amis se font des confidences, Dieu veut révéler à celui et celle qui est proche de son cœur ses secrets. Dieu a parlé à Noé et l’a prévenu du désastre qui allait s’abattre sur la Terre et a épargné sa famille.  Si tu es proche du cœur de Dieu, si tu te tiens dans sa présence, le Seigneur te conduira comme Noé et il t’accordera des révélations. Il te parlera et t’annoncera des choses que lui seul peut connaître. À plusieurs reprises dans ma vie personnelle, comme dans le témoignage mentionné plus haut, le Seigneur m’a fait connaître sa volonté. Que ce soit par exemple pour le domaine du mariage ou du ministère, il a su me parler et me guider car je prenais soin de le consulter.

Chère lectrice, Dieu veut te révéler quels sont ses plans pour ta vie. Il connaît ton futur, il a pour toi des plans de bonheur et de paix et il veut te les révéler dans le secret de sa présence. Il ne veut pas que tu sois dans l’ignorance. Dieu veut te parler au travers de tes lectures bibliques ou de tes temps de prière, il veut que tu apprennes à reconnaître sa voix qui te parle dans ton cœur. Comme il l’a fait pour Noé, le Seigneur veut t’avertir des dangers qui pourraient survenir sur ton chemin, il veut te garder des mauvais choix, te mettre en garde contre les risques d’une association professionnelle néfaste, d’une fréquentation douteuse ou d’une mauvaise orientation d’études ou de carrière. Il veut te révéler si ce partenariat ou cette relation sera bénéfique ou non pour ta vie, si l’achat de cette maison sera une bénédiction ou virera en cauchemar. Le Seigneur sait tout et connaît tout sur tout le monde, ses conseils sont pleins de sagesse. Fais-lui confiance ! Pleinement !

L’Écriture déclare que Noé avait été « divinement averti », on retrouve cette expression (chrematizo en grec) à d’autres endroits dans la Bible : c’est ainsi que les mages sont « divinement avertis » de ne pas retourner vers Hérode (Matthieu 2.12), il en est de même pour Joseph, « chrematizo » de se retirer en Galilée avec Jésus et sa mère (Matthieu 2.22). Dans ces deux passages, les mages et Joseph sont divinement avertis par le biais d’un songe, ils sont mis en garde des dangers. Sais-tu que c’est l’une des façons dont Dieu nous parle ? Sais-tu qu’au travers d’un rêve, Dieu peut te révéler les plans de l’ennemi ? Personnellement, j’ai mis de côté pendant longtemps les rêves que je faisais jusqu’au jour où j’ai découvert que réellement Dieu pouvait me parler au travers de ceux-ci. Nombre de personnages bibliques ont reçu des révélations de la part de Dieu au travers de songes. Depuis cette découverte, je prête davantage attention aux rêves que je fais, certains viennent de Dieu et m’instruisent, d’autres sont juste des rêves de pizza ! Chère lectrice, je t’encourage à prêter attention aux rêves que tu fais, à les écrire sur un cahier même si tu n’en comprends pas immédiatement le sens.

Une dernière remarque : Noé n’a pas discuté des révélations que Dieu lui avait faites. Il a cru et il a obéi. Après tout, il aurait pu dire à Dieu : « Un déluge ? Comment ça ? C’est impossible ! Il ne pleut jamais une goutte ! D’ailleurs il n’a jamais plu ! Seigneur, tu te trompes ! » Non, Noé s’est mis en action, la Bible nous dit qu’il « exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné » (Gen 6.22 et Gen. 7.5). Chère lectrice, si Dieu t’a mis en garde contre un danger ou t’a fait clairement connaître sa volonté, ne cherche pas à discuter, mais obéis. Dieu sait ce qu’il fait, il sait pourquoi il te dit oui ou non. Et s’il te dit non, c’est parce qu’il veut t’épargner des souffrances et qu’il veut le meilleur pour toi. Tu te souviens de ce que je t’ai raconté au début de ce carnet ? Le fait de devoir rester au Québec, simplement parce que le Seigneur le voulait ainsi ? Eh bien, je peux te dire avec du recul que ce fut une excellente décision ! Heureusement que David et moi avons obéi au Seigneur ! Le fait d’être resté au Québec nous a permis de vivre des choses extraordinaires, d’être utilisés par Dieu et de rencontrer des personnes précieuses qui ont à jamais marqué nos vies. Il fallait qu’on reste là-bas pour vivre le plan parfait de Dieu pour cette période de notre vie.

Si toi aussi, tu veux vivre le plan parfait de Dieu et recevoir ses directives, tu peux prier avec moi maintenant :

Seigneur, je choisis de te faire confiance et de me soumettre à ta volonté. Fais-moi connaître tes voies. Parle-moi au travers de ta Parole, dans mes temps de prières ou dans mes rêves. Attire mon cœur à toi. Guide-moi et instruis-moi, garde-moi des mauvais choix. J’arrête de discuter avec toi, de douter de toi, je choisis de croire en tes promesses, de croire que ce que tu en réserves pour moi est le meilleur. Je décide de regarder à toi et de t’obéir, au nom de Jésus, amen !

Je crois bien que mon carnet est un peu long cette semaine ! Pourtant, je ne t’ai pas encore partagé toutes mes réflexions sur Noé, alors je te donne rdv la semaine prochaine pour la suite !

Je te souhaite un bon week-end !

Sylvie

Tu as aimé ce carnet ? En le lisant tu as peut-être pensé à une amie qui serait encouragée à sa lecture. Je t'invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-desous (Facebook, Twitter, Google+). Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci !

Bâtis une arche ! (suite)

Bâtis une arche ! (suite)

Elle s’appelait Denise

Elle s’appelait Denise