Bâtis une arche ! (suite)

Bâtis une arche ! (suite)

Chère lectrice,

J’espère que ta semaine ne ressemble pas à un tourbillon incessant d’activités et que tu arrives à t’accorder du temps pour toi. Des fois, un répit s’impose, il est nécessaire de déconnecter des responsabilités familiales, professionnelles ou ministérielles pour prendre un break ! En fait, c’est vital pour notre santé mentale ! Nous ne sommes pas des machines (en tout cas, pas moi ! j’ai besoin de temps pour me ressourcer spirituellement et émotionnellement !) Alors, lundi dernier, pendant que mes 4 filles étaient gardées par une bienveillante baby-sitter, je me suis accordée une pause bien méritée avec mon amoureux pour aller voir le film L’enquête. Tu en as certainement entendu parler, peut-être même l’as-tu déjà vu ? Si ce n’est pas le cas, c’est vraiment un film que je te recommande ! Il s’inspire du témoignage de conversion de Lee Strobel, auteur du best-seller The case for Christ. Si tu arrives à convaincre une amie non-chrétienne à t’accompagner à une séance, elle aura matière à réflexion. Dans le film, on y voit notamment Leslie, la femme de Lee Strobel se convertir à Jésus et prier pour que le cœur de son mari soit touché. Elle s’est tenue pour le salut de sa famille et sa persévérance, son amour et son intercession ont porté fruit. Oups ! il faut que j’arrête de te raconter le film, surtout si tu ne l’as pas vu ! Je ne te dévoile pas le reste …

Je te parle de ça car cela me rappelle l’histoire de Noé que nous avions laissée en suspens la semaine dernière. Voici le verset sur lequel on s’était attardé :

C’est par la foi que Noé (…) construisit une arche pour sauver sa famille. Hébreux 11.7

(Si tu as commencé à lire l'article dans un courriel, reprends ta lecture ici)

carnet marquepage.png

Si tu as manqué mes premières réflexions sur ce sujet, tu peux les retrouver ici. Noé était un homme pieux et qui avait trouvé grâce aux yeux de Dieu. La Bible ne précise pas quel était le comportement de la famille de Noé mais nous savons que sa femme, ses fils et ses belles-filles ont bénéficié de la faveur qui reposait sur lui. Dieu s’adresse à Noé et lui dit : « Entre dans l’arche, toi et toute ta maison ; car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération » (Gen 7.1). Toute la famille a échappé au déluge à cause de la foi et de l’obéissance du patriarche avec lequel Dieu avait fait alliance. Cette bénédiction, directement liée à la piété de Noé, est descendue sur toute la famille. Chère lectrice, de la même façon, ta piété et ton amour pour Dieu, ton obéissance et ta foi, tes prières persévérantes pour ta famille et ton entourage leur permettent aussi d’être bénis. Une bénédiction repose sur eux à cause de toi. Dieu veille sur ton foyer, tes enfants parce que tu as une vie devant Dieu, parce que tu l’honores et que tu cherches à lui plaire. Parce que tu cherches sa face, le Seigneur, en retour, préserve ta famille et éloigne les dangers. Ton mari, tes parents, tes enfants inconvertis bénéficient de cette protection car tu te tiens dans les parvis de Dieu. Ils l’ignorent sans doute, ne le réalisent pas mais pourtant, c’est véridique.

Dieu donna à Noé des directives précises concernant le vaisseau à construire : dimensions, types de matériaux à employer, emplacement des ouvertures, nombre d’étages, provisions à emmener et précisions sur les locataires de l’arche. Après avoir reçu toutes ces instructions, Noé se mit au travail et persévéra durant de longues années jusqu’à ce que l’arche voit le jour. Il a dû travailler sans relâche et sans se laisser perturber par les railleries des gens impies de sa génération. Il était déterminé à obéir et à accomplir la volonté de Dieu pour sauver sa famille. Devenir un instrument de salut et de bénédiction pour sa famille exige des efforts et de la persévérance. Construire un foyer solide, créer une atmosphère familiale d’amour et de paix ne se fait pas tout seul. C’est parfois au prix de sacrifices, de renoncements et de décisions courageuses que notre maison devient solide et peut faire face aux tempêtes qui s’abattent sur elle. Chère lectrice, j’ai vraiment à cœur aujourd’hui de t’encourager à persévérer et travailler fort pour la bonne santé de ta famille. Cela en vaut la peine ! Peut-être pries-tu depuis de longues années pour le salut des tiens sans réellement voir de fruit ? Peut-être persévères-tu à garder un bon témoignage auprès de ta famille inconvertie et ce malgré leurs critiques envers toi et envers l’église ? Continue malgré tout ! Continue ! Ne te relâche pas dans ton intercession ! Ne réponds pas aux invectives et garde une bonne attitude ! Continue de croire et de combattre dans la prière !

J’ai à cœur aussi de t’écrire que parfois sauver un couple en péril, sauver des relations familiales en danger réclame de notre part des investissements comme : lire un bon livre de couples (je peux t’en suggérer plusieurs car j’ai dû me documenter sur ce vaste sujet !) ou un livre sur les ados (si tu ne reconnais plus ta fille ou ton fils ces derniers temps), (de ce côté-là, ma bibliothèque n’est pas fournie, j’ai normalement encore de la marge car Camille, mon aînée, n’a que 8 ans et demi, la crise existentielle devrait venir plus tard, en tout cas j’espère !). Autre investissement que je peux te suggérer : une bonne conférence de couples ou une consultation auprès d’un pasteur ou d’un conseiller conjugal chrétien. Ce que j’essaye de dire (si ce n’était pas clair), c’est que des fois, on doit se mettre au travail et poursuivre nos efforts ! Les choses ne se font pas toutes seules et réclament de la persévérance ! Cette semaine, je t’encourage à persévérer à aimer, à prier, à ne pas te laisser offenser, à pardonner, à bâtir, à maintenir des relations. Parfois travailler au salut de sa famille, c’est simplement demander pardon, s’humilier envers un proche (y compris un enfant) qu’on a blessé. D’autres fois, il s’agit de renoncer à l’amertume ou à la critique facile envers notre conjoint ou une vieille tante aigrie ou encore de jouer le rôle d’une médiatrice entre deux personnes de notre famille. L’attitude de respect que tu choisiras d’adopter envers ton mari inconverti touchera peut-être son cœur endurci ? (quelles paroles dois-tu arrêter de dire ?) Chère lectrice, quels efforts dois-tu mettre en place pour le bien des tiens ? Dans quel domaine dois-tu persévérer ? En ce qui me concerne, ma liste est longue : que ce soit dans le domaine de l’intercession ou de la qualité des relations, j’ai, comme toi, besoin de persévérance !

Veux-tu prier avec moi maintenant ?

Papa céleste, je désire être un instrument de salut et de bénédiction envers ma famille. Aide-moi à travailler au salut des miens et à créer une atmosphère de paix et d’amour dans ma maison. Montre-moi comment prendre soin de mes proches, montre-moi quelles démarches je dois accomplir pour le bien de tous. Je te remercie pour la famille que tu m’as donnée. Aide-moi à persévérer à pratiquer le bien dans mon foyer. Aide-moi à ne pas me relâcher dans mon intercession pour le salut des membres de ma famille qui ne t’ont pas encore accepté. Seigneur, renouvelle ma persévérance, j’en ai besoin. Donne-moi de la détermination afin que je puisse récolter quand les fruits seront mûrs. Merci pour ton soutien Seigneur, Amen !

Pour terminer, chère lectrice, je te souhaite une très joyeuse fête de Pâques ! Je prie que tu passes d’excellents moments à célébrer Jésus dans ton église ainsi que des temps de qualité en famille durant ce week-end pascal. Que la vie du ressuscité abonde en toi ! Jésus est vivant !

Et si tu es comme moi, mère de famille nombreuse ou que tu es une mamie fan de ses petits-enfants, tu organiseras sans doute une chasse aux œufs dans ton jardin ! (à moins que ce soit dans ton salon, si ton jardin est encore enneigé comme au Québec) ! Alors, amuse-toi bien, et n’abuse pas trop du chocolat ! ;-)

Bisous !

Sylvie

 Tu as aimé ce carnet ? En le lisant tu as peut-être pensé à une amie qui serait encouragée à sa lecture. Je t'invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-desous (Facebook, Twitter, Google+). Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci !

Comment attirer la faveur de Dieu sur ton couple ?

Comment attirer la faveur de Dieu sur ton couple ?

Bâtis une arche !

Bâtis une arche !